Hortense danse

Publié le par Sylviane Blineau

Hortense danse

HORTENSE DANSE

 

 

L'écrivain rêve à sa fenêtre,

Hortense danse aux hortensias.

 

Si légère Hortense, tu danses,

Tu danses

Fille aux seins fleuris.

Regarde-moi, mon étrangère,

Quitte la fenêtre endormie,
Laisse le feu de ta colline
Aux hortensias te ferai reine

Aux hortensias rosis.

 

L'écrivain reste à sa fenêtre,

- Hortensia en sa compagnie -

Aux lignes du roman, peut-être,

Ou se baignant nue à midi,
Toute nue, vieille et belle.

 

Regarde-moi dans la lumière,

Lisse tes reins de serpentaire,
Hortense,

Je t'offrirai les hortensias

Des mémoires enfouies.

 

Hortense rejoint l'écrivain,

Relevant une mèche folle

De ses cheveux dansants aussi.

Mère, fille, ennemie, amie ?

Femmes complices...

Ou conscientes simplement

De ce qui s'enfuit en dansant.

 

Le temps en boules d'hortensias

Longe les murs criblés de lune.

L'écrivain ouvre la fenêtre

Et sourit,

Sourit dans la chaleur de juin,

Le roman d'Hortense est fini.

 

 

Hortense danse

Publié dans ESSEBÉ

Commenter cet article

G. S. 28/02/2017 11:13

un texte mélodieusement composé. Bravo encore...