Obstination

Publié le par Isarica

 

Elle revient, chaque fois.

Fidèle ou obstinée, qui sait ?

 

Elle recommence.

Sa persévérance à la récidive n'a d'égale que mon étonnement devant tant de patience.

 

D'un bord à un point opposé, d'une largeur à l'autre côté, en hauteur, en biais, elle œuvre encore.

 

Plusieurs fois, j'ai rompu l'ouvrage, rien n'y fait.

A nouveau, elle a tiré son fil, comme les marins tirent des bords, par vent plat.

 

L'apercevoir est un défi inaccompli.

Seul, le fragile édifice signale qu'elle existe.

 

Et pourtant, immanquablement,

tous les deux jours,

je déchire à contre cœur la résille légère

qu'une Pénélope à huit pattes tisse devant mon rétroviseur.

 

 

Obstination

Publié dans POÈTES…

Commenter cet article

Alain S. 27/11/2015 11:38

Ah ! Il me plait bien ce petit texte avec une fin inattendue (car je te voyais mal détruire tel ouvrage par plaisir ou simple expérience).