Prendre ses jambes à son (haï)ku

Publié le par Isarica

Prendre ses jambes à son (haï)ku

 

Prendre ses jambes à son (haï)ku

 

 

En escaladant

Les barreaux du temps qui passe

Renaître à la joie.

 

 

Ne plus rien dire 

Eclairer le silence

D’un regard nouveau.

 

 

Se désaltérer

A la lueur des limbes

Du cœur de la vie.

 

Illustration : Hokusaï.

Publié dans POÈTES…

Commenter cet article