Vous dites aujourd'hui…

Publié le par Alain Surre

Vous dites aujourd'hui…

Vous dites aujourd’hui que la rime est sans gloire

Et qu’il ne sert à rien de compter sur ses doigts

Le bon nombre de pieds. « … des outils dérisoires,

Ô, certes fort plaisants à qui se veut adroit,

 

Mais n’offrant rien de plus qu’un plaisant équilibre

De part chaque hémistiche, un écho répété

Au final élégant. Mais quoi ! Rien n’y vibre,

Chaque pièce, à sa place, y est juste emboitée,

 

Voilà tout le secret de vos jolis sonnets ! »

Bien, prenons celui-ci, à présent consommé,

Dans lequel sont placées nombre de vos critiques.

 

Ainsi versifiées, elles n’ont que plus d’attrait !

Non ? Ne trouvez-vous pas ? Moi je les sens vibrer.

Sans vouloir me moquer, écoutez leur musique !

 

 

 

Publié dans Les temps modernes

Commenter cet article

une rêveuse 13/07/2017 19:43

"La poésie est le sel qui empêche à la vie de pourrir." (Nikos Kazantzakis).
Avec ou sans rime, pourvu que la vie se puisse épanouir !

Le vindicatif 13/07/2017 11:35

J'en connais un - il s'appelait Fillon, orthographié aussi Fion, qui faisait rimer les zéros à la fin du montant de chèques à lui destinés. Mais où il est?...

Un fervent des 14 juillets 13/07/2017 11:28

on a beau dire et beau faire, nul n'égalera jamais la vigueur poétique de notre Marseillaise. Entendez vous dans nos campagnes.
Mugir (ou rugir)
ces féroces (ou farouches) soldats

re-l'Insipide 13/07/2017 11:21

enfin un nouveau Malherbe contre les verlibristes du dimanche. Faut-il supprimer la rubrique "Poésie" de l'Indépendant et sa célébration traditionnelle du Canigou?. Au secours Hyacint Verdaguer et la meute catalanogène?

un des moyens cantons 13/07/2017 11:14

Réhabilitons la poésie classique et nous l'appellerons "style macronien"

fernand Duglaïeul 13/07/2017 11:11

d'accord, cher confrère... je cours acheter un Dictionnaire de rimes.

Un du faubourg 13/07/2017 10:28

Vos sonnets sont super, ami, non fétatoires
Mais au contraire épris d'une langue vitale
Et, loin d'embastiller les mots à fond de cale
Libèrent leur saveur et charment l'auditoire…

Un des bas cantons 13/07/2017 11:17

Oui, vive la poésie LIBRE ... mais ce quatrain est jubilatoire !

essebé 13/07/2017 09:33

Excellent exercice, en effet, sur un rythme enlevé.
On n'y sent pas trop la contrainte. Cependant...
...cependant, ne m'en veux pas Alain, je ne change pas d'avis :
vive la poésie LIBRE!

l'Insipide 13/07/2017 08:18

Excellent plaidoyer pour la poésie rimée. Pourra-t-on dire encore:
Enfin A. Surre vint et le second en France
Fit régner dans les vers une juste cadence".