Divers et d'été…

Publié le par Isarica

Divers et d'été…

Neuf cuillerées de solitude

dans le gobelet du vent

dénouent les pâles habitudes

d'une tribu de revenants

 

Ne rien chercher au-delà des fenêtres

tout est dedans et dissout le paraître

L'élan vital a changé de programme

abandonnant ses oripeaux, sans drame.

 

La carapace se délite

enfin au vent léger

subrepticement les limites

commencent à se dilater

 

Introduire une césure

entre l'avant et l'après

dans cette douce échancrure

laisser son être respirer

 

Un entre-deux de poésie

où le grand rouleau du Temps

brise enfin sa frénésie

sur la plage de l'instant

 

Apprivoiser l'absence dans la pépite du moment

Chercher des yeux la lumière des ciels

Chercher du cœur le souffle de la Vie

la douceur du silence, la vibration de l'être

Goûter la présence qui palpite

dans l'éternité de ce qui fut donné.

 

Seule l'humilité permet de cultiver de beaux jardins

 

Écrire, c'est ouvrir une veine du présent

pour que la vie coule plus loin au-delà de soi.

 

Illustration Michel Brigand, "L'attente". Gravure 1970.

Publié dans POÈTES…

Commenter cet article

Une du Val qui rit 08/07/2017 22:24

voilà qui pose, repose, dé-prose le bruit ambiant...