Macronade

Publié le par L'Insipide

Macronade

MACRONADE

Macron, c'est comme Sarko, il confond l'accessoire et l'essentiel (voir mon article précédent sur l'essence). Pour Sarko, le signe distinctif, c'est la montre Rolex, pour Macron, c'est le costard. Fi du T.shirt prolétarien: le costard, Versace ou Armani vous situe dans l'échelle sociale. J'en suis outré, moi qui depuis la disparition des Stocks américains ne porte que des tenues griffées Place Cassanyes Perpinya. Naturellement chacun se distingue par un signe extérieur de richesse ou un penchant à l'identification personnelle. Si Macron se résume à un costard, et Sarko à une Rolex, c'en est fait de nos élites, ou prétendues telles. Moi, ma petite amie Mimi, shampouineuse de profession, dit préférer un mec au poitrail généreux sous un T-shirt à un ventru flasque dans le dernier modèle de Dior. Question de goût, mais Mimi prêche là pour sa paroisse, et quelle paroisse... car elle sait que tout son charme tient au grain de beauté qu'elle affiche depuis la naissance sur le haut de sa fesse droite (on s'inscrit pour la visite!). Moi mon atout de charme c'est la boucle d'oreille en plaqué or que m'a léguée une arrière grand-mère: ça vampirise, ça donne l'extase... la séduction c'est bien cela, demandez à celles de mes samedis soir après l'turbin. Pour Macron, le but du travail, c'est de s'offrir un costard. Grossière erreur, moi, si je bosse c'est pour finir de payer le crédit de ma mobylette. Et que ça roule. Du reste la lutte des classes n'est plus entre bourgeois possédants et prolos. Elle est aujourd'hui intergénérationnelle : car les riches, ce sont les vieux, les retraités au détriment des jeunes générations sans emploi. Marx et la clique des utopistes socialistes peuvent aller se rhabiller. Jacques Attali l'avait bien dit en son temps (Dictionnaire du XXIème siècle. Ed. Fayard). A l'article Vieillesse, il écrivait en effet dès 1998: On assistera dans tous les pays riches à une révolte des minorités jeunes pour réduire les privilèges des anciens. page 321. Papis et mamies : Prenez garde, La Jeune Garde est déjà sur le pavé. C'est la révolution qui s'avance et qui sera victorieuse demain... etc, pour la suite, consulter le répertoire des chants révolutionnaires. Par ailleurs, on annonce aussi l'époque prochaine de La Révolution transhumaniste, (cf.  Luc Ferry et Miguel Benasayag Revue Philosophie de mai 2016). Tout se met en place (ingénierie, robotique, informatique, sciences cognitives, biomédecine... pour prolonger en bloquant sa dégradation, la vie humaine. Alors que faire de nos vieux, car ils bouffent, ils consomment éventuellement ils polluent avec leurs tacots ou leurs Havane. Qui proposera la meilleure solution ? Les maisons de retraite sont archi-pleines. Faudra-t-il réouvrir le camp de Rivesaltes ? A vous lecteurs de proposer une solution élégante mais pensez à vos papis et mamies et à vous-mêmes dans quelques années.

 

Publié dans Parle à mon Q.I.

Commenter cet article

pragmatique 2 04/06/2016 08:29

Aujourd'hui on a en effet le choix: ou la prochaine canicule ou la prochaine inondation...

Pragmatique 03/06/2016 21:40

Pour les vieux ... à défaut de fixer un âge limite à ne pas dépasser (on a vu ça dans quelque ancien film/roman de S.F.) on peut toujours attendre la prochaine canicule.

mézigues 02/06/2016 11:55

Le titre est fort bien choisi: macronade fait penser à macaronade, ce plat succulent de la région sètoise. Mais il comporte également un suffixe péjoratif comme déconnade, débandade etc...