Poinçonneur de balivernes…

Publié le par Jacques Queralt

Poinçonneur de balivernes…
Poinçonneur de balivernes…
Poinçonneur de balivernes…
Poinçonneur de balivernes…
Poinçonneur de balivernes…
Poinçonneur de balivernes…

Publié dans Poinçonneur

Commenter cet article

Gérard SALGAS 04/01/2016 12:38

Un texte qui dit beaucoup et avec une effronterie à peine dissimulée. Un texte que j'aurais aimé dépiauter dans une très académique leçon d'agrégation. Le début m'en paraît innocemment coquin: bissextile, érectile...voilà qui prouve aux non initiés que l'on écrit d'abord avec l'oreille, qu'un mot peut en cacher bien d'autres, qu'il faut mêler, juxtaposer, agencer en toute liberté, combiner,créer du sens à
l'infini, et que dans l'opération de lecture, il faut complémentairement, s'approprier sans vergogne les mots d'un autre, les arracher au dictionnaire, fût-il Larousse ou Robert, et les accoucher de leurs ramifications cachées. Malheureusement cette activité qui est l'art de mise en commun, ne correspond pas à ce que le sens étymologique de communication signifie aujourd'hui. N'est-ce pas Monsieur Séguéla?...