Lombalgie de Noël

Publié le par Michel Gorsse

Lombalgie de Noël

Lombalgie de Noël

Faut-il croire au Père-Noël ? Question que l’on se pose tous un jour ou l’autre quand, comme le grand Pascal avant nous, on avance dans les ténèbres muni d’un chiche falot. Ne pas y croire, on se pense, ça règle tous les problèmes et ça libère du temps pour aller au potager. Y croire, cela suppose qu’il faut l’attendre, le guetter même, passer son temps sur le qui-vive et rater sa moisson de Pompadour*.

Le bon sens, intérieurement, nous serine : la Pompadour, la Pompadour. Le mauvais sens, celui qui n’a pas envie de suer sang et eau, lui, nous fait miroiter quantité de jackpots tombant tout fleuris. D’un côté on récolte, de l’autre on ramasse. Dans les deux cas le dos doit être bon et le rein d’airain, ce qui ne répond que partiellement à la question.

Mais qui déjà élimine les pas vernis, sujets au lumbago.
 
* Le nec plus ultra de la patate.

Commenter cet article

Réfrigéré 31/12/2015 11:16

Et ne pas oublier la patate KNOR qui pousse toute épluchée et façonnée en rondelles. Une des gloires de l'agriculture française.

Maurice Clavel 27/12/2015 17:11

Et Dieu dans tout ça ?... c'est un cri de protestation qui n'appartient qu'à moi, le croyant qui ne trouve sens ou non-sens dans les affaires humaines qu'à travers un prisme divin. La lombalgie de Noël ne serait-elle pas la manifestation d'un état de péché aggravé?... Alors courons ensemble au confessionnal le plus proche pour soulager notre dos et notre conscience!...Priez, mes frères... Confiteor Deo omnipotenti etc...

L'Insipide 27/12/2015 10:31

Moi, Insipide reconnu et unanimement attesté, j'aurais orthographié autrement le titre: L'ombalgie de Noël. Le sens en eût-il été modifié, enrichi ou vulgairement déformé?...

L'hérétique 26/12/2015 09:04

Et Dieu dans tout ça?...

Jack O'Bain 25/12/2015 22:44

Au top du top du topten des solanacées qui filent la patate : La "Ratte" du Touquet, la "Bonotte" de Noirmoutier et la "Pompadour" des Hauts Cantons !!!

Un des bas cantons 25/12/2015 16:41

Quelques temps qu'il me titille ce mal au dos, à croire qu'il attend sagement le 25 décembre pour me faire un beau cadeau. Mais on va pas "se laisser abattre" : d'ici peu on tentera de lui faire sa peau (peut-être un peu d'escalade arboricole ... à suivre).