Si tu as faim de vie…

Publié le par Olivier Morin

Si tu as faim de vie…

Si tu as faim de vie, viens, viens dans mon jardin,

plein d'aubergines lisses et de courgettes oblongues,

de poivrons alanguis et de tomates pourpres,

de radis enhardis et de patates douces,

de colibris légers et de coriandre fraîche.

 

Si tu as soif de lune, viens, viens dans ma cambuse,

elle est d’humidité et de Sauvignon blanc,

de Roussanne timide et de Cabernet franc,

de Marsanne rebelle et Syrah des garrigues

Nous goût'rons au rosé, innocents sous le vent,

tu boiras de mon sang à la nuit retrouvée

et nous évoquerons les filles de Cassiopée.

 

Si tu as encore faim, j’aurai des oignons doux,

des fraises de fournaise et du piment oiseau,

des belles de Fontenay et des fruits de velours,

des rhubarbes amères et du sang de framboise

 

Si tu as encore soif, j’aurai des chutes d’eau

pour tes yeux limoneux, des roulis de cascade

pour assouvir le feu et des ruisseaux de larmes

à glisser sous les mots.

 

Si tu veux reposer ton corps après l’effort,

viens, viens dans mon refuge au bout du chemin vert,

il est de solitude et de bois de novembre,

de confessions rupestres et de murmures mauves,

de bruissements d’érables et de craquèlements.

 

Si tu veux allumer l’hiver après l’automne,

reviens dans ma réserve,

elle est de rayons vides et de bois pour la chauffe,

de livres à relire et de musique rousse,

d’embruns dans l’escalier et d’hirondelles vives

 

Tu peux toujours venir,

je suis libre d’aller et de m’en revenir

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Délices 21/11/2015 17:13

Délicieusement voluptueux. Un vrai festin du goût et de la chair. Le jardin d'Eden.