Macache la médaille

Publié le par Michel Gorsse

Macache la médaille

Macache la médaille 

Comme j’ai souvent la tête en l’air je suis obligé de la lester quand les circonstances imposent le sérieux et la décence. Habituellement j’y veille. Je ne vais jamais à quelque réunion que ce soit sans au préalable m’alourdir l’estomac suffisamment pour garder la tête sur les épaules le temps nécessaire. Je peux alors faire bonne figure de constipé.
 
Ce jour là, où avais-je l’esprit ? Certainement grisé par l’honneur qui m’était fait, on me remettait la médaille de Chevalier des Arts et Lettres, je ne pris aucune précaution pour apparaître à la cérémonie. Hélas, au premier discours, sans que je puisse la retenir, ma tête décampa si vite et si haut que M. le sous-préfet dans un spasme de frayeur relâcha d’un coup sa vessie surchargée.
 
On me raya illico de la liste.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lysistracas 06/10/2015 15:44

Pourtant "lèche-valier" manquait dans le CV...