Secret de patelin

Publié le par Michel Gorsse

Secret de patelin

Secret de patelin
 
Aussi incroyable que cela paraisse, près du village vit un sphinx. Un vrai. Un Egyptien. On ne le voit qu’à la tombée du jour car il n’apparaît que pour contempler le coucher du soleil.  Hiératique comme il sied à l’espèce, il demeure prostré jusqu’à la nuit puis disparaît le plus mystérieusement du monde sans laisser de traces.

Bien sûr, nous gardons le secret, nous n’en soufflons mot à personne et surtout pas aux autorités qui auraient tôt fait de boucler le secteur et de demander main forte aux chasseurs de sangliers pour l’organisation d’une battue. Nous lui portons à tour de rôle une pitance de maïs et de dattes pilées qu’il semble apprécier mais qui ruine le budget communal.

Nous faisons de fausses factures.

 

Commenter cet article

le Sipide 23/09/2015 11:45

Pas très spirituel le commentaire de monsieur Duglaïeul. Du respect pour la culture antique et le patrimoine catalan

ferdinand duglaïeul 23/09/2015 11:02

Je connaissais le Sphynx de Thèbes, celui qui nous a refilé le complexe d'Oedipe, le Sphynx de Giseh en Egypte et je découvre ici le Sphynx numéro 3, soit le Sphynx-ter.