La canicule

Publié le par Michel Gorsse

La canicule

 

Quand elle arrive on ne sait plus où se mettre. Elle est toujours armée d’un bambou avec lequel elle estourbit le chauve comme le chevelu qui traînent dans ses parages. C’est une barbare, l’herbe ne repousse pas. Quand elle fait rage, tout le monde se tient aux abris sauf le limonadier, le seul sur la ligne de front.

Quand on sait la fournaise qui nous attend dans les toutes prochaines années, pas besoin d’être grand clerc pour deviner que le grille-pain et le barbecue iront à la ruine tandis que la limonade sauvera la civilisation. Le peuple ne pensera qu’en termes de verre, de bock, de chope et se sera un jeu d’enfant que de le tenir au gosier, de lui faire tirer la langue.

Un dur métier mais un métier d’avenir que limonadier.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article